Shopping list de mars

Hello!

Je vous avais déjà parlé de Aliexpress un de mes sites favori pour faire des bonnes affaires, j’y achète de tout (coques de Telephone, bikini, accessoires, bijoux…) mais il faut faire attention à ce qu’on commande (cf fail de aliexpress sur Google).

Ma petite commande reçue ce matin était des jolis petits boutons marins, une roulette pour reproduire les patrons, et des ciseaux. Le tout à un prix défiant toutes concurrences !!
   
 
Les petits boutons en bois 0.36€ les 6 boutons de chaque sorte. C’est ICI !!

  
Les ciseaux à 0,47€ l’unité cest ICI !!
  Et la roulette a 0,79€ c’est ICI !!

Le tout marche super bien et c’est vraiment des affaires. La livraison pour moi à été en moyenne de 20 jours pas plus.
Voilà j’espère que ça vous a plu !!

Publicités

Le porte carte flashy

Ah la la, les cartes de fidélité, on nous en propose à chaque magasin, la plupart du temps on ne sait pas à quoi elles servent mais on les garde quand même et on les fait passer en caisse autant de fois que nos articles! 

Aujourd’hui je vous montre ma petite création, un petit porte carte / compagnon, fait avec une chute de tissu utilisé pour faire une robe..

  
Il a déjà adopté mon sac à main !!

  
Avec sa petite ceinture de recup (que j’ai pas eu le temps de percer!!).
Bisous mes petits chats et joyeuse Pâques! A très bientôt
Iza

Sac à pyjama 

Quand j’étais petite j’avais toujours un sac pour ranger mon pyjama que je mettais sous mon oreiller.

J’ai renouvelé l’expérience avec une chute de tissu pour faire un pochon à pyjama.  

 
Tissu fleuri de chez Tissu Éco Montbéliard. Cordelette récupérée sur un jogging.
Bonne cousette !
Iza 

Fabrication d’un bouton de duffle-coat 

Coucou 🙂

Ayant reçu commande d’une housse pour ordinateur portable élégante sans trop de fioritures pour le travail, je me suis lancée à l’ouvrage les yeux fermés sans modèle en laissant libre court à mon imagination et c’était assez sympa en fait !

J’ai donc utilisé une cotonnade noire, ainsi que de la ouatine pour molletonner le tout et pour que le précieux ordinateur soit en sécurité.

J’ai voulu éviter la fermeture éclair mais le scratch ne me paraissais pas assez classe… Que faire ??  J’ai décidé de poser un bouton enfin vous savez un bouton type duffle-coat avec la cordelette je ne sais pas si ca a un nom spécial…

   
 A ce stade là il était minuit et j’avais sommeil, j’ai donc laissé mon travail en attente… La nuit porte conseil.
Le lendemain matin, je me lance dans la fabrication du fameux bouton. 

Matériel:

– de la corde

– du similicuir, ou du cuir 

– de la colle à tissu

– fil aiguilles, ciseaux…

1
. Alors, en premier on décide de la forme de l’appliqué qu’on duplique sur notre tissu. Ça peut être un carré, un demi cercle, une maison :)… Laissez libre court à votre imagination!!

   
 2. On coupe 10cm de corde qu’on va venir coller derrière notre appliqué (pour que ça soit plus simple à coudre et que ca ne glisse pas).

   
   
3. Quand c’est sec, on vient le disposer sur notre support. Pour moi ça sera la pochette d’ordinateur. Attention si c’est du cuir ou du similicuir, n’epinglez pas car ça prendra la trace des épingles; à la limite mettez un point de colle entre le tissu et l’appliqué.

4. Il ne reste plus qu’à le coudre. Perso je le fais à la main pour un résultat plus naturel et authentique et surtout parce que j’imagine pas la machine le coudre mieux que moi!

De l’autre côté placez le bouton de votre choix directement sur votre tissu ou alors utilisez un appliqué et une corde pour le tenir!

   
 

Bon week end 

Iza

Le tapis à MAC

Bonjour bonjour 🙂

Après inspiration sur internet:

  
j’ai réalisé mon premier tapis de machine à coudre:
  
En mode fermé avec divers scratchs pour fermer tout ca, je pense que j’aurais dû thermocoller le tissu pour le rigidifier, ça sera pour la prochaine fois !!


  Voilà ce que ça donne ouvert, il y a diverses poches (et si jamais vous vous demandez à quoi sert le ruban rouge, il sert attacher les ciseaux quand on referme le sac !!

   

La petite pique à aiguilles assortie…


A bientôt
Iza

 

5 bonnes idées pour recycler vos chutes de tissu

Bonjour !!

Est ce que vous gardez vos chutes de tissu ? Vous en faites quoi ?

Je vais vous donner ici des supers idées recup pour vos chutes de tissu, pour que plus jamais vous ne les jetiez !!

1ère idée: les coussins:

Les coussins c’est le plus simple, on prend la forme qu’on veut, on la duplique et on coud. Perso je rembourre avec de la ouate d’oreillers qui ne me plaisent plus mais j’ai déjà rembourré avec des chutes de laines (si vous tricotez vous devez en avoir). 

 
(Ici le coussin vert est fait avec deux manches d’une polaire qui était trop petite, et le blanc avec une chute de tissu que jai utilisé pour le faire un pull).

2ème idée: le patchwork 

Perso j’ai jamais testé, j’en ai un en cours mais cest du tricot, et j’en ai déjà marre alors je pense que c’est juste pas mon truc… – Mais c’est faisable, jai une copine qui coupe ses chutes en petits carrés égaux qu’elle garde précieusement pour se faire un patchwork.. –

3ème idée: un bloc à aiguilles

Oui, on perd toutes nos aiguilles, elles finissent sous le bureau, dans une pantoufle, dans l’aspirateur… Un petit coussin et hop! je pique toutes mes aiguilles dessus.

  4ème idee: les pots pourris et sachets senteurs 

Ultra facile à réaliser ils sont personnalisables à souhait avec des rubans, des perles etc.

Voilà ma version, en utilisant une boîte de conserve nettoyée, ça fait un joli petit cadeau pour quelqu’un qu’on aime. (Je pense les remplir avec des plantes aromatiques séchées de mon potager et les offrir).

  
  5ème idée: un porte cartes
Je vous avais promis de vous montrer ma réalisation avec la machine à coudre singer 347 que jai chinée et bien la voilà:

Un petit portes cartes à glisser dans le sac à main.

   
 
Bon les points ne sont pas réguliers j’ai un peu de mal à la régler (et je ne trouve pas le point arrière) mais je suis quand même satisfaite !!
La petite ceinture vient d’une jupe que j’avais trouvée à cache-cache, recyclée ici car elle rendait l’âme… Manque plus que le trou pour la boucle…
Ca vous a plu? Vous avez trouvé des bonnes idées pour recycler vos chutes de tissu ? Montrez moi vos réalisations !!
Gros bisous
Iza

Mon premier gloss !

Hello ! 

J’ai passé ma toute premiere commande sur aroma zone il y a quelques jours et je viens juste de recevoir mon précieux butin !! Alors évidemment il fallait que je vous en parle ! 
Jai pické quelques articles qui me permettront de me fabriquer du shampooing, du gloss, et du déodorant ! Mais aujourd’hui je vous parles du gloss hyper facile à faire !

  

Tout à gauche les deux gros pots c’est de la base savon glycérinée melt à 5,90€ le pot de 500g. 

Le pot dans le sac plastique c’est de la base gloss de 20ml à 3,90€.

Le gros pot rose cest de l’actif cosmétique poudre d’alun à 3,50€ les 100g.

Le pot juste au dessus du pot rose c’est de l’oxyde rouge (colorant) à 1,90 les 10g.

Le grand flacon c’est de la base shampooing neutre à 4,90€ les 250ml.

Le grand sachet avec de la poudre c’est du shampoing végétal Shikakai a 3,90 les 250g.

Les deux flacons types huiles essentielles c’est de l’HE de pamplemousses ousse a 2,50€ et de huile végétale de framboise a 1,75€.

Et pour finir les trois contenant de gloss vides sont à 0,75€ l’unité.

La recette du gloss:

– 6g de base gloss

– 3g d’huile végétale de framboise

-1g d’oxyde rouge

– un petit bol, une touillette, une balance, un tube de gloss vide: le tout désinfecté (10min dans l’eau bouillante)

Après avoir désinfecte tous les ustensiles, on mélange tous les ingrédients ensembles. On obtient une pâte onctueuse qu’on fait couler à l’aide d’une seringue ou d’une pipette dans le tube de gloss.

TADAM
!!

   
 


Alors qu’est ce que vous en pensez de ce petit gloss rouge brique ? 

Bisous 

Iza

La petite nouvelle !!

Coucou mes abricots !

Aujourd’hui est un jour très spécial car j’ai adopté une nouvelle machine !! Je l’avoue j’ai craqué sur son charme à croquer !!

Dans mon patelin cambroussien (de la cambrousse quoi), c’était jour de foire aujourd’hui, qui dit foire dit vide grenier (ah bon?), et je sais pas si vous êtes au courant mais je suis folle des vides greniers, avec les beaux jours ils reviennent et on peut vraiment y faire des bonnes affaires !!
La petite chérie nouvelle cest donc une nouvelle MAC (enfin je dis nouvelle euh c’est ironique hein elle a plus de 40 ans la machine), elle est vert pâle, ultra vintage, ne sait faire que du point droit et du zigzag mais ça me suffit parfaitement ! Son look m’a trop séduite je vous laisse la découvrir :

  
Bon ok vous allez me dire encore une singer, oui la singer 347 ! Mais bon là je ne pouvais pas résister je suis dingue du vintage, et là j’ai littéralement craqué! Et elle marche impeccable, impossible de trouver une notice sur le net (d’ailleurs si quelqu’un en a une laissez moi un commentaire, je vous fais pleins de bisous d’avance), mais j’ai réussi à la dompter et elle et moi on va coudre de belles robes pour cet été !!

Bon allez le meilleur pour la fin, je l’ai payée 12€ ! 
Bisous les artichauts, au prochain épisode je vous dévoile les talents de ma nouvelle copine !
Iza 

10 min chrono: Trousse à babioles et autres bricoles

Bonjour, bonjour !

Aujourd’hui on va parler de ma (toute) petite dernière création, une petite trousse faite en deux temps trois mouvements avec une fermeture éclair récupérée sur un vieux coussin, et une mini chute de tissu que jai utilisée pour me confectionner une jupe et un top (je vous montrerais ca très bientôt d’ailleurs…)  #nonjaimepaslegaspillage
Voilà donc la bête, deux rectangles de tissu, une fermeture éclair, du fil une aiguille, jai même cousu la fermeture à la main pour tout vous dire ! 

   
   
 Alors qu’est ce que vous ne pensez ? Je ne sais pas encore si je vais l’utiliser en trousse de maquillage pour mon sac à main ou si je vais lui trouver une autre utilité…


Gros bisous et bonne couture !!


Iza

La petite blouse de mi saison

Bonjour !

Aujourd’hui je partage avec vous ma création: une petite blouse fluide style péplum.
  
 
Pour cette blouse il vous faudra :

– Un patron de pull simple (si vous n’en avez pas, prenez un pull simple mais qui vous plaît et reportez sa forme sur un papier cela vous fera un patron)

– le tissu de votre choix mais je vous conseille de partir sur un coton ou un voilage pour un effet transparent!

– fil, aiguilles, ciseaux, MAC etc
Première étape: le patron

On découpe notre patron si ce n’est pas encore fait en raccourcissant d’environ 12cm le bas car les fronces vont remplacer le morceau coupé ou sans rien couper si on préfère plutôt une tunique qui arrive mi fesses.

   

 
On épingle notre patron sur le tissu en prenant garde au droit fil (sens du tissu).

   
  

Et on découpe le tout en laissant une marge de couture d’1 cm environ. 
   
   
Deuxième étape: création du biais 

On se prépare à créer le bas du vêtement cest à dire les plis et pour ca on a besoin d’une bande de tissu plus longue que la largeur de l’ourlet:

On mesure la largeur de notre ourlet du bas, pour moi c’est une circonférence de 106cm. Donc je rajoute 106/2=53 à 106 donc 106+53= 159 que arrondis a 160. Donc j’aurais une bande de tissu de 160cm de long. Et pour la largeur je prends 12cm donc cela me fait une bande de 160x12cm.

  
Troisième étape: assemblage 

On débute l’assemblage du dos et du devant par les coutures d’épaules et ensuite par les coutures des côtes. On épingle, on couds et on surfile (ou comme moi un point zigzag).

   
   
On fait pareil pour les manches qu’on assemble par des aiguilles et qu’on couds et surfile.

  
Ensuite ça se corse un peu; on doit assembler nos manches et notre haut. Donc à cette étape la je vous conseille fortement de faufiler (cest à dire de coudre à la main grossièrement) mais sinon des épingles suffiront. 

On place donc notre top sur l’envers et notre manche sur l’endroit. On enfile la manche à l’intérieur du top et on épingle/faufile avant de coudre et de surfiler.

   
 
Quatrième étape: fronces 

On doit maintenant s’occuper de nos fronces / plis du bas du vêtement. On prends donc notre bande de tissu, une aiguille et du fil de couleur contrastante à la couleur du tissu. Et on couds avec un point avant en allant le plus droit possible et sans faire de noeud au fil. On répète l’opération avec un autre fil juste en dessous.

   

   
En tirant sur les deux fils de chaque côté on peut créer nos fronces qu’on doit adapter à notre tour de taille. Quand cest fait on faufile et on épingle et on couds et surfile.

   
 
Cinquième étape: finitions

Pour les finitions on doit s’attaquer aux ourlets des manches ainsi qu’à l’encolure de notre top. La libre à vous de partir sur une encolure simple ou alors de fabriquer un biais et de le coudre (option que j’ai prise).

Bisous et bonne couture !

 
    Iza